Mes critiques

vendredi 11 mai 2018

Les Héritiers- La prison dorée

Nom du livre:Les Héritiers- La prison dorée
Nom de la collection:Les Héritiers
Auteures:Erin Watt
Éditions:Hugo&cie
Pages:481
Date de sortie:4 mai 2018
Prix:27,95 $(en papier)17,99$(électronique)
Âges:16 ans +

Synopsie

D’ennemis mortels, il sont devenus de surprenants alliés essayant de protéger ce qui compte le plus à leurs yeux : la famille.

Ella Harper a toujours relevé tous les défis. Elle est énergique, résistante et désireuse de faire tout ce qui est en son pouvoir pour défendre les gens qu’elle aime. Mais ce qui l’attend est compliqué. Un père qu’elle n’a jamais connu mais qui n'a cesse de jouer son rôle de père et un petit ami dont la vie pourrait basculer

Alors que tout est contre eux, que chacun tente de les séparer, Ella et Reed vont devoir trouver une façon de combattre la loi, de sauver leur famille et de démêler les secrets de leur prison dorée.

-------------------------------------------
Merci à Andreïna et aux éditions Hugo&cie Québec pour votre confiance 
-------------------------------------------

OH ! MON ! DIEU !
Ce sont les premiers mots que j'ai prononcés après ma lecture de ce troisième tome. Erin Watt nous offre un roman bourré de romance combiné à un univers policier qui ne m'a pas déplu pour le moindre du monde. C'est le grand bordel dans la vie d'Ella Harper. Son petit ami, Reed Royal, sort de chez-lui les menottes aux mains, accusé d'un meurtre. Et son père, Steve, présumé mort, débarque dans sa vie telle une cerise sur le sundae. Déboussolé par les événements, la jeune femme prend recours à sa force éternelle et aux bons mots de sa défunte mère pour en sortir. Mais cette fois-ci, malgré sa volonté, la partie risque d'être Game Over. Il y a tellement de choses à dire à propos de ce récit intense, que je vais réduire mon avis sur les éléments-clés de ce livre. Mon coeur a souvent craquelé face à la tristesse d'Ella et à la peur de Reed, ainsi qu'au désespoir de la famille Royal. Cependant, peu importe l'attitude des Royal, ils forment une famille, une équipe face à l'adversité et ça m'a énormément marqué durant ma lecture. Évidemment, Steve est un gamin dans un corps d'homme, et ses manières m'ont rendu furieuse. En bref, l'histoire d'Ella et Reed se termine, nous prouvant une fois de plus que l'amour prend naissance là où ne s'y attend le moins.
Faite place à Easton maintenant !

Une finale captivante et addictive qui nous laisse sans mots.
Coup de foudre !

6/5

Extraits :
- C'était quoi ton excuse, la semaine dernière, lorsque tu t'es enfilé tout une boîte de cookies ?
- C'était juste que j'avais faim. En plus, c'était des cookies. Qui a besoin d'une excuse pour manger des cookies ?
- J'ai bien l'impression que c'est une question sexuelle, poursuit Wade. Et la bonne réponse, c'est que personne n'a besoin de la moindre excuse pour bouffer des cookies.
- Mais tu as pourtant vraiment besoin d'une permission, dit Val laconiquement, en fixant Wade bien en face pour la première fois depuis qu'il est assis. Et si tu as la bouche remplie de cookies de quelqu'un d'autre, les autres pâtissières ne seront plus d'accord pour t'offrir les leurs.
Et elle se lève de table et s'éloigne.
- Hé ! lui crie Wade, je n'ai bouffé ces autres cookies qu'une seule fois, et uniquement parce que la pâtissière dont je désirais les cookies était fermée !
Il se lève d'un bond et se lance à la poursuite de Val en nous laissant en plan, Easton, Reed et moi.
- J'ai l'impression qu'ils ne parlent pas vraiment de cookies, remarque Easton.
Sans blague. Et autant que je déteste voir Val en colère, autant je ne peux m'empêcher d'envier leurs problèmes.
Les problèmes rationnels sont tellement plus faciles à régler quand vous ne craignez pas que votre petit ami soit jeté en prison.


- Toi. Nous. Pour toujours.
-  Alors, ne me rejette pas. Ne me dis pas comment je dois me sentir, ce que je dois penser et qui je dois aimer. Si tu veux vraiment plaider coupable, ne sois pas mal à l'aise à l'idée de me voir. Et n'arrête pas de m'écrire soudainement. Ne refuse pas mes visites. Nous sommes dans le même bateau. On attendra ensemble. Et chaque jour nous rapprochera l'un de l'autre. C'est soit ça, soit rien du tout.
Ses yeux bleus étincellent comme deux saphirs.
- Tu préfères quoi ?
Allez, mon pote, du courage, voilà ce qu'elle me dit, en fait. Du courage, on est dans le même bateau d'Ella et Reed.
De ma main livre, j'attrape son menton et je l'embrasse intensément.
- Je suis partant, bébé.

Et je déchire sa robe de luxe, je lui montre à quel point je suis partant. Pour le restant de nos putains de vies.



BONUS


Ce livre est un service de presse:
Résultats de recherche d'images pour « hugo new romance québec »

Résultats de recherche d'images pour « Hugo & Cie »

Pour découvrir mon avis sur les autres tomes
(Appuyez sur la couverture, pour accéder à mon avis)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire